30 octobre 2019

CSEM Digital Journey 2019 : finalistes

Les cinq finalistes du CSEM Digital Journey 2019 sont connus. Les sociétés Schmid Federnfabrik, Qualimatest, Kokorolingua, Vivent et Vigilitech sont en lice pour un soutien à la digitalisation d’un montant de CHF100.000.- de la part du centre de R&D. Verdict le 12 novembre, à l’occasion du Business Day du CSEM qui a lieu cette année à Bâle.

Les entreprises Kokorolingua (NE), Schmid Federnfabrik (ZH), Qualimatest (GE), Vivent (VD) et Vigilitech (AR) sont les finalistes de l’édition 2019 du CSEM Digital Journey. Formé d’experts indépendants de haut niveau, le jury a été séduit par leurs propositions présentant un fort potentiel dans des domaines d’avenir tels que la maintenance prédictive, l’agriculture de précision, le suivi des paramètres physiologiques ou encore l’apprentissage linguistique précoce.

Aider les PME suisses à tirer profit de la digitalisation

Pour aider les PME à négocier le tournant digital, le CSEM organise depuis 2018 un challenge exclusivement réservé à ce public. Le principe est le suivant : toute société suisse de moins de 250 employés réalisant déjà un chiffre d’affaires peut puiser dans les technologies digitales du centre de R&D pour proposer une innovation. La gagnante bénéficie du soutien technologique du CSEM pour un montant de CHF 100'000.- afin de concrétiser son projet.  

Lauréats 2018 : application bientôt sur le marché

L’an dernier, un consortium formé des entreprises zurichoises SolecoVela Solaris et Geminise s’était imposé. Il a travaillé durant toute l’année avec les ingénieurs du CSEM pour développer sa plateforme digitale Chrystalball, destinée à optimiser la gestion des énergies renouvelables dans les bâtiments. La mise sur le marché de ce produit est prévue pour l’année prochaine.

Le CSEM dévoilera le nom de l’heureuse lauréate le 12 novembre prochain, lors de son Business Dayévénement destiné à présenter aux entreprises ses dernières innovations technologiques. Le rendez-vous accueille par ailleurs la scientifique Dava Newman, ancienne directrice adjointe de la NASA, connue notamment pour avoir révolutionné les tenues d’astronautes.

Les finalistes

Kokorolingua (NE) : Récompensée par plusieurs prix, Kokorolingua propose de créer un dispositif linguistique numérique pour étendre ses activités d’apprentissage précoce de l’anglais. Pour ce faire, elle entend utiliser l’expertise du CSEM dans la communication sans fil, la géolocalisation et l’apprentissage automatique.

Schmid Federnfabrik (ZH) : Schmid Federnfabrik produit des ressorts, cruciaux dans de nombreux domaines allant de l’automobile aux centrales éoliennes. Elle souhaite que son produit gagne en intelligence afin de permettre à ses clients d’en suivre l’évolution au fil du temps et d’anticiper les besoins de maintenance ou de remplacement.

Qualimatest (GE) : En s’appuyant sur l’expertise du CSEM dans les systèmes de vision intelligents ultra performants, Qualimatest entend mettre sur le marché un « digital guardian ». Ce compagnon digital sera intégré dans des machines pour améliorer les processus industriels, détecter et reporter les anomalies.  

Vivent (VD) : Vivent recourt à l’apprentissage automatique pour interpréter les signaux électro physiologiques des plantes. Objectif : permettre aux agriculteurs de diagnostiquer de manière précoce – avant même les symptômes visuels – une prolifération d’insectes ou une attaque fongique. Elle souhaite combiner diverses compétences digitales du CSEM pour finaliser son produit.

Vigilitech (AR) : Vigilitech veut développer une solution de suivi et de mesure des paramètres physiologiques tels que les rythmes cardiaque et respiratoire des êtres humains ou des animaux. Pour ce faire, elle souhaite exploiter les compétences reconnues, notamment les algorithmes avancés, du CSEM dans ce domaine à fort potentiel.

Le jury

Président: Georges Kotrotsios, membre de la direction du CSEM, responsable marketing & business développement

Silvio Bonaccio, ETH Zurich, responsable du transfert technologique

Nicolas Bürer, directeur de Digital Switzerland

Marc Gruber, EPFL, vice-président pour l’innovation

Raphaël Rollier, responsable innovation, Office topographique suisse

Robert Rudolph, Swissmem, membre de la direction de Swissmem, chef de la division innovation et numérisation

Christian Wasserfallen, conseiller national

Télécharger le communiqué