Alimentation et agriculture

Aller plus loin pour les ressources vitales

Une collaboration stratégique entre le CSEM et Agroscope — le centre d’excellence de la Confédération suisse pour la recherche agricole — assure l’utilisation optimale des terres et ressources disponibles dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire.

Gros plan d'une grande quantité de grains de blé

Alors que la population mondiale ne cesse de croître, une augmentation des besoins alimentaires de plus de 70 % pourrait s’avérer nécessaire d’ici à 2050. Or, comme la superficie de terres arables disponibles au niveau mondial diminue, nous avons besoin de solutions créatives pour faire face à ce défi complexe. Ceci nécessite une connaissance approfondie des chaînes d’approvisionnement agricole et alimentaire ainsi que les outils technologiques capables d’apporter le plus de valeur possible.

C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’unir nos forces avec Agroscope. Ensemble, nous possédons la connaissance, la perspicacité et la capacité technique nous permettant de développer des outils destinés à surveiller des champs et des cheptels ainsi qu’à optimiser les façons d’exploiter les terres et de produire la nourriture.

Placer l’innovation au cœur de la chaîne d’approvisionnement alimentaire

Dans le cadre de notre collaboration, nous développons un réseau de capteurs sans fil à ultrabasse consommation permettant de gérer l’irrigation goutte à goutte pour assurer une humidité des sols contrôlée dans les vignobles. Cette technologie nous permet de créer des systèmes d’aide à la décision innovants en matière de gestion des récoltes. Ces systèmes ont recours à des réseaux d’auto-apprentissage et neuronaux pour étudier continuellement les conditions environnementales afin de satisfaire les besoins des plantes sans gaspiller les ressources, par un arrosage excessif par exemple.

Un tracteur dans un champ en pleine campagne.

Une agriculture plus intelligente. Des résultats plus probants.

Nous utilisons également des réseaux maillés de capteurs sans fil auto-configurés pour une meilleure gestion des troupeaux et cheptels. Notre système surveille les composants perturbateurs endocriniens dans la transformation alimentaire et le recyclage des eaux usées. Nous travaillons également sur la détection électrochimique de lactate déshydrogénase comme indicateur précoce de mammite et d’inflammation chez les bovins. 

Groupe de porcs dans un champ, avec un filtre de reconnaissance faciale.

En outre, nous intégrons nos capteurs intelligents dotés de l’IA embarquée à des fins de surveillance de l’état de santé des poulets et des porcs. Des détecteurs d'accélération fixés sur les animaux sont utilisés en combinaison avec la caméra de vision pour surveiller leur comportement. Pour une précision accrue, une fusion de données est réalisée en combinant les images avec l’audio et la température.

Rencontrez nos clients satisfaits

Thomas Anken

Responsable d’équipe Production numérique

Le savoir-faire du CSEM dans la transmission de données et le traitement de big data a été un atout majeur pour le projet.

Logo Burkert

Frédéric Rufi

Responsable de la R&D pour les capteurs

La technologie du CSEM nous a fourni une plate-forme unique pour la surveillance de l’eau potable ainsi que pour des applications industrielles, agroalimentaires et pharmaceutiques.

Logo Buhler Groupe

Mario Urbisaglia

Responsable d’équipe R&D

Le CSEM a été le partenaire idéal pour ce projet : expert en systèmes intelligents et en algorithmes, pragmatique, capable de s’adapter quand nous avons dû modifier notre plan de collecte de données... et rapide ! Il s’agissait de notre premier projet avec le CSEM, et ce ne sera pas le dernier.